Workshop
Rethinking UIs for a Post-Screen Era
N O R M A L S (FR)
En savoir plus

Rethinking UIs for a Post-Screen Era
N O R M A L S (FR)

10.05.18 — 10:00

Bâtiment H

Intervenants:N O R M A L S

-> Pour participer à ce workshop ou à d’autres workshops, veuillez acheter un billet ici, puis vous inscrire (soit pour un workshop d’une journée complète, soit pour deux workshops d’une demi-journée) ici.

Bienvenue au Bureau des interfaces anticipées dirigé par N O R M A L S, où vous pourrez rechercher des interactions homme-machine au-delà du traditionnel “cliquer, taper, toucher”. À l’aide de Processing et de simple papier, les participants créeront à la fois un système d’exploitation spatial et de nouveaux rituels numériques.

Il fait beau au centre-ville de Cape Town. Les vieux amis du forum @bootface et @TH_ sont en train de partager un café exceptionnel sur un patio tout en bavardant sur les idées fausses autour de l’éco-convivialité du hashgraph. Il est 15h. @TH_ sent une vibration contre sa jambe, il sort une boîte noir brillant. Une autre de ce qu’il aime appeler ses « notifications fantômes ». Ce qui lui rappelle en quelque sorte :
« Vous avez déjà remarqué comment, malgré tout ce battage médiatique autour de la RA, RV, et de n’importe quelle-R, ces gars n’utilisent que les mêmes vieilles interfaces ? Comme quand on voit une démo de nouvelles lunettes RA, c’est quelqu’un qui agite sa main vers le même OS plat que celui de nos téléphones, mais sur un mur. N’est-ce pas inutile ? » @bootface exhale une vapeur « Old Lemon ».
« Je ne pense même pas que cela cadre le vide créatif dans lequel nous sommes quand il s’agit de médias numériques spatiaux. C’est vrai. Nous avons parlé de ce skeuomorphisme inverse, c’est idiot. Mais, vu que vous avez abordé le sujet, j’ai lu à quelque part qu’il y a ce nouveau groupe de potes qui se penche sur tout ça. Comment essayer de repenser les interfaces utilisateurs loin des écrans. Comment une fenêtre devient une boîte en 3D, ou comment le texte se déplace quand on se déplace, ou non, selon ce que l’on lit. Des trucs comme ça. »
« Qu’est-ce qu’un bouton de fermeture en 4D ? »
« Qu’est-ce qu’un bouton snooze sur votre réveil al-AR-me psychédélique ? »
« Certainement quelque chose que vous frappez ! »
« Hahaha. De toute façon, je pense que cela s’appelle le Bureau des Interfaces Anticipées. Nous devrions vérifier. »

Oui, RA, VR et tout-R sont à la mode. Et oui, ils contestent également l’hypothèse que les médias numériques sont toujours publiés sur des écrans rétro-éclairés rectangulaires. Mais pour l’instant, une grande partie de l’attention semble être portée sur le matériel tandis que les interfaces usager continuent à être en démo comme de bonnes vieilles applications de téléphone nécessitant la proximité directe de l’utilisateur. C’est pourquoi nous avons besoin de vous.
En assumant le rôle du Bureau des interfaces anticipées, nous allons essayer de penser au-delà de nos manipulations « cliquer, taper et toucher » en étudiant les rituels numériques de base comme l’édition de texte, la navigation, ou même la modification de paramètres afin d’établir de nouveaux scénarios d’interaction immersive spatiale homme-machine. A la fin de la journée nous aurons créé un prototype d’un système d’exploitation spatial collaboratif que nous allons tester, examiner et jouer avec.

Les participants au workshop apprendront comment prototyper des interfaces en Processing (animations, boutons, gestes), avec du papier (réalité augmentée) et dans l’espace lui-même (imaginez une méthode pour ouvrir, éditer, et sauver un fichier texte dans l’espace). Au moment où notre nouveau système d’exploitation spatial collaboratif sera terminé, vous serez familiarisé avec les méthodes basiques pour aborder la conception critique spéculative. Vous acquerrez également une compréhension fondamentale de la conception de l’interface utilisateur ainsi que des compétences techniques en Processing, 3D et RA.

Durée du workshop: journée complète
Langue du workshop: anglais/ français (selon la préférence des participants)
Nombre de participants: 12 max.
Matériel et prérequis: les participants doivent se munir d’un ordinateur sur lequel Processing a été installé / les participants sont invités à prendre du papier à croquis de divers formats, beaucoup de scotch et des feutres noirs et rouges.

À propos de N O R M A L S: N O R M A L S est un collectif créatif basé à Berlin et Paris, à l’intersection du design et de la fiction. Mélange visuel, littéraire, prototypique et fonctionnel, leur production crée un univers narratif riche, et pour certains, un futur anticipé. Le collectif a été remarqué pour son travail sur la réalité augmentée dans le milieu de la mode, présenté internationalement, de la NY Fashion Week au National Taiwan Museum of Fine Arts, aux conférences publiques spéculatives, ainsi qu’une série de romans éponymes distribués dans le monde entier.