Workshop
Hacking the Human Sensorium
Susanna Hertrich, Daniela Silvestrin (DE/CH)
En savoir plus

Hacking the Human Sensorium
Susanna Hertrich, Daniela Silvestrin (DE/CH)

10.05.18 — 15:30

Bâtiment H

Intervenants:Susanna Hertrich, Daniela Silvestrin

-> Pour participer à ce workshop ou à d’autres workshops, veuillez acheter un billet ici, puis vous inscrire (soit pour un workshop d’une journée complète, soit pour deux workshops d’une demi-journée) ici.

Quand l’invisible devient visible: l’artiste Susanna Hertrich et la chercheuse Daniela Silvestrin lèveront le voile sur le monde secret des champs électromagnétiques – et leur capacité à tromper nos sens. À l’aide de détecteurs de champs électromagnétiques, les participants réaliseront des expériences pratiques visant à prototyper des piratages sensoriels.

Bienvenue dans un voyage à travers le sensorium humain et non-humain, où nous jouerons avec notre perception et révélerons ce qui ne peut être vu (entendu, senti, goûté, touché). Après une série d’expériences pratiques qui « piratent » nos sens primaires, nous entrerons dans le monde secret des champs électromagnétiques (EM) – signaux émis par les appareils de télécommunications sans fil et autres technologies hyperfréquences – équipés de détecteurs de champs EM personnalisés (développés par Shintaro Miyazaki et Martin Howse). Grâce à ce workshop, les participants comprendront mieux l’utilisation qu’ils font de leur sens et ils apprendront comment la réflexion sur les manières dont les corps détectent des informations accessibles ou cachées peut être utilisée comme méthodologie dans la conception et le prototypage créatifs de hacks sensoriels.

Durée du workshop: demi-journée
Langue du workshop: anglais
Nombre de participants: 12 max.
Matériel et prérequis: les participants sont invités à prendre des stylos et du papier / le reste du matériel sera fourni.

À propos de Susanna Hertrich & Daniela Silvestrin: Susanna Hertrich travaille à l’intersection du design conceptuel et de l’art contemporain. Parallèlement à sa pratique artistique, elle est chercheuse à l’Institute of Experimental Design and Media Cultures à l’Academy of Art and Design FHNW à Bâle, en Suisse. Sa recherche artistique explore les extensions des sens humains et le rôle du corps physique par rapport aux environnements axés sur la technologie.
Daniela Silvestrin est curatrice, chercheuse et programmatrice de projets culturels internationaux. Dans son travail, elle explore les pratiques artistiques hybrides et la production de connaissance à l’intersection de l’art, la loi et les sciences, motivée par son intérêt particulier pour les différentes frontières physiques et éthiques entre l’humain et le non-humain, la vie et la matière, qui deviennent progressivement invisibles en raison de l’innovation techno-scientifique.

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir une expérience optimale de navigation. En continuant de visiter ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.

J’ai comprisEn savoir plus