Intervention urbaine
City Lights Orchestra
Antoine Schmitt (FR)
En savoir plus

City Lights Orchestra
Antoine Schmitt (FR)

11.05.18 — 22:00

Extérieur Bâtiment H

City Lights Orchestra est une symphonie visuelle ouverte pour les fenêtres de la ville ; ici, pour celles des maisons et immeubles du voisinage de la HEAD. La nuit, chaque ordinateur connecté à Internet éclaire la fenêtre de la pièce où il se trouve (chambre, cuisine, salon…) et cligne, pulse, bat, s’allume et s’éteint, chacun selon sa partition propre, mais en rythme avec tous les autres. Tous les habitants peuvent participer à n’importe quel moment : la symphonie est composée pour accepter un nombre illimité de participants et ne s’arrête jamais. Elle se recompose indéfiniment, selon une partition vivante générée à partir d’un ADN musical de départ. Vus de l’extérieur, les bâtiments forment l’orchestre : à la fois interprètes et spectateurs de la symphonie qui se joue, le temps de l’événement.

Artiste plasticien, Antoine Schmitt crée des œuvres sous forme d’objets, d’installations et de situations pour traiter des processus du mouvement et en questionner les problématiques intrinsèques, de nature plastique, philosophique ou sociale. Héritier de l’art cinétique et de l’art cybernétique, nourri de science-fiction métaphysique, il interroge inlassablement les interactions dynamiques entre nature humaine et nature de la réalité. À l’origine ingénieur programmeur en relations homme-machine et en intelligence artificielle, il place maintenant le programme, matériau artistique contemporain et unique par sa qualité active, au cœur de ses créations pour révéler et littéralement manipuler les forces à l’œuvre. Avec une esthétique précise et minimale, il pose la question du mouvement, de ses causes et de ses formes. Antoine Schmitt a aussi entrepris d’articuler cette approche à des champs artistiques plus établis comme la danse, la musique, le cinéma, l’architecture ou la littérature. Comme théoricien, conférencier et éditeur du portail gratin.org, il explore le champ de l’art programmé.

Son travail a reçu plusieurs prix dans des festivals internationaux: transmediale (Berlin, second prize 2007, honorary 2001), Ars Electronica (Linz, second prize 2009), UNESCO International Festival of Video-Dance (Paris, first prize online 2002)… et a été exposé entre autres au Centre Georges Pompidou, au Musée des Arts Décoratifs (Paris), à Sonar (Barcelone), à Ars Electronica (Linz), au Centre d’Art Contemporain de Sienne, au Musée d’Art Contemporain de Lyon, aux Nuits Blanches (Paris, Amiens, Metz, Bruxelles et Madrid).

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir une expérience optimale de navigation. En continuant de visiter ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.

J’ai comprisEn savoir plus